Œnotourisme, le plaisir de découvrir les vins de France

Œnotourisme

Le terme « œnotourisme » permet de définir le voyage touristique axé autour de la découverte des pays ou régions viticoles. Les œnotouristes découvrent les différents domaines et châteaux, arpentent les routes des vins et participent à des activités tournées autour de la culture ou de la production viticoles.

Mais faut-il obligatoirement être connaisseur pour pratiquer ce type de tourisme ? Être amateur de vin suffit-il pour profiter de son voyage ? Ou peut-on simplement se laisser porter par la découverte des régions et sentiers viticoles ?
Tourné vers l’agriculture et le tourisme rural, ce tourisme d’agrément est désormais accessible à tout à chacun.

Pourquoi faire de l’œnotourisme

Le tourisme viticole permet avant tout de découvrir le patrimoine français tout en profitant d’expériences authentiques, parfois insolites, au plus proche des producteurs. Il s’agit d’une nouvelle façon de découvrir les vins de France, les domaines de toute taille, connus ou encore bien discrets. En pratiquant ce type de tourisme, on met en avant la culture française, on valorise les exploitations et l’on participe à leur sauvegarde. C’est aussi la possibilité de découvrir, de partager avec des personnes passionnées par leur métier, leur culture.
Ainsi, en allant à la découverte des régions, des cépages, des terroirs, des domaines ou des familles viticoles, l’œnotouriste se bonifiera, à l’image des bons vins.
Sources de découverte et d’apprentissage, ces voyages viticoles sont très formateurs. Pour obtenir plus d’informations sur le tourisme viticole, rendez-vous sur œnotourisme et apprentissage

Quelles régions visiter ?

Ce n’est pas un secret, la France est LA référence incontournable lorsqu’il s’agit de vin. Reconnue de sur tout le globe, notre pays est un acteur majeur dans la production viticole mondiale.
Si l’on se réfère à la carte des vins, notre pays comporte 14 grandes régions viticoles parmi lesquelles :

  • L’Alsace,
  • La région Beaujolaise,
  • La région Bordelaise,
  • La Bourgogne,
  • La Champagne,
  • La Corse,
  • Le Jura,
  • Le Languedoc-Roussillon,
  • La vallée de la Loire,
  • La Provence,
  • La vallée du Rhône,
  • La Savoie-Bugey,
  • Le Sud-Ouest.

Chacune de ces régions dispose de son propre caractère. Cela se ressent également dans le vin. Les cépages, les méthodes de récolte ou de production diffèrent selon la culture viticole locale. C’est pourquoi aucune d’entre elle ne proposera la même expérience.

Quelles activités pour un tourisme viticole ?

Le tourisme autour du vin ne se limite pas seulement à la dégustation. Bien d’autres pratiques sont accessibles aussi diverses que variées. De la simple balade sur les sentiers, à la visite de vignoble, de la découverte d’un domaine à la dégustation dans un château, chaque œnotouristes trouvera son compte.
Que ce soit en week-end œnologie simple ou à thème, de nombreuses propriétés familiales s’adaptent aux demandes et à la recherche de leurs visiteurs. Certains peuvent par exemple y associer le sport (bien souvent le vélo), l’art, ou encore la gastronomie (en partenariat avec des tables de renom).
Ouvert à tous, ce nouveau type de voyage ravira autant les connaisseurs que les néophytes. Certains se laisseront guider à travers une dégustation ou une visite de caves, d’autres apprendront à associer mets et vins quand les plus aguerris s’initieront au sabrage ou à l’assemblage des cépages pour réussir les meilleures cuvées.

Comment être un bon œnotouriste ?

L’œnotouristes est avant tout tourné vers la sauvegarde du patrimoine. Outre la découverte et le voyage, tant pas les sens que par l’espace, l’œnotouristes aime découvrir l’origine des productions et l’histoire des vignobles. Ouvert aux autres, il aime partager et échanger avec des passionnés. Il se tournera plus facilement vers ce tourisme agricole, loin des tumultes des grandes villes.
Mais pratique le tourisme viticole ne s’improvise pas. En effet, si la plupart des exploitations se veulent ouvertes au public, il est parfois difficile de s’y rendre et d’y trouver quelqu’un de disponible. C’est pourquoi des entreprises offrent leurs services afin de guider le visiteur et de l’aiguiller. C’est ce que propose par exemple Rue des Vignerons. Cette société permet en quelques clics de trouver le domaine ou le château de son choix en fonction du secteur géographique, du type de cépage, du type de vin ou encore du prix des bouteilles. Aussi, le futur visiteur a accès aux informations pratiques et peut même réserver en ligne sa visite, sa dégustation ou son atelier viticole.

Ne tardez donc pas à découvrir le patrimoine viticole français.


Comment choisir un verre à vin de dégustation ?
Faire une visite de cave à Bordeaux pour déguster des vins bordelais